La Fédération du Bâtiment et des TP de Saône-et-Loire est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment et de travaux publics
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Membre de la Fédération Française du Bâtiment

Le Bâtiment, une richesse pour la France

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Revue de Presse

Charnay-lès-Mâcon - entreprise De père en fils depuis 78 ans, la saga Rigaudier ouvre un nouveau chapitre

Le 03 octobre 2016
L’heure de la retraite a sonné pour Alain Rigaudier qui a cédé les rênes de l’entreprise familiale à son fils Pierre-Antoine, samedi.
Article du Jsl Le 03/10/2016


À 60 ans, Alain Rigaudier, à la tête de l’entreprise familiale éponyme, a officialisé son départ à la retraite au château de Salornay, à Hurigny. Entouré de ses proches, employés, clients et fournisseurs, il a passé le relais à son fils Pierre-Antoine.  Photo Monique PEHU 

Voilà 78 ans que la société Rigaudier, implantée à Charnay, intervient dans les domaines du chauffage, du sanitaire, de la climatisation et de la ventilation auprès des particuliers et des professionnels.
« Créée en 1938 par mon grand-père, Claudius, elle a compté une bonne vingtaine d’employés dans les années 1960-1970. L’histoire s’est poursuivie avec mon père, Georges, lequel a repris le flambeau en 1972, pour me passer à son tour le relais en avril 1994, se remémore Alain Rigaudier. Nous étions alors six salariés. Nous sommes aujourd’hui 38. Cette progression, je la dois à l’équipe soudée que j’ai eu la chance de diriger avec à sa tête, Loris Vagnarelli. Loris, c’est plus de 33 ans d’ancienneté, toutes les compétences requises pour mener les hommes et un sens de l’organisation hors pair. »
Sa réussite, Alain Rigaudier la dédie aussi aux acteurs qui lui ont accordé leur confiance : clients, fournisseurs, proches…
« L’arrivée de Pierre-Antoine (son fils, Ndlr), il y a six ans, a grandement contribué à l’expansion de la société », insiste le patriarche.
À 28 ans, le jeune dirigeant, quant à lui, est très fier de pouvoir apporter sa pierre à l’édifice familial et se réjouit d’avoir son frère Nicolas à ses côtés (il a en effet rejoint l’entreprise il y a maintenant 4 ans), sa maman, Sylvie, dévouée corps et âme, et les personnels avec lesquels il va pouvoir aller de l’avant, relever de nouveaux challenges et conforter l’entreprise dans sa stratégie de développement.
 


Le 03 octobre 2016